La personne source et son influence au sein des projets collectifs

par | avril 2022 | Pratiquer la gouvernance partagée, Prendre des décisions | 0 commentaires

🎁 Profitez de notre prochain webinaire d’introduction à la gouvernance partagée en direct et repartez avec ✅ les éléments clés de la gouvernance partagée + ✅ les atouts du Modèle Z + ✅ des réponses à vos questions directement par notre équipe

Compte-rendu de formation sur le thème de la personne source avec Christian Junod, basé sur les travaux de Peter Koenig.

Selon Peter Koenig, la personne source d’un projet (professionnel ou privé) est celle qui porte l’âme du projet, la flamme.

C’est souvent la personne dont il est dit : « C’est son bébé ! »

Cette personne est très importante pour la réussite du projet car elle aura souvent l’intuition des prochains pas nécessaires pour avancer. Est-elle pour autant entièrement responsable de la réussite ou de l’échec du projet ?

La personne source en détail

Si plusieurs personnes sont co-fondatrices d’un projet, l’idée est qu’une seule d’entre elle soit désignée personne source : celle qui a fait le premier pas pour passer de l’idée à la concrétisation de l’idée.

Le rôle de la personne source :

La personne source n’est pas forcément celle qui dirige l’entreprise. Son rôle principal est de ressentir quels sont les prochains pas pertinents pour le projet.

Cela peut notamment se concrétiser par des réorientations stratégiques : une adaptation dans le produit ou service phare de l’organisation, un nouveau nom / logo, une alliance avec un partenaire clé, etc.

L’identification des prochains pas se fait à travers 3 canaux :

  1. L’intuition : en favorisant des situations dans lesquelles j’ai de bonnes idées
  2. Les autres : en allant poser des questions, consulter l’avis des collègues pour m’aider à mettre de la clarté dans mes ressentis
  3. La réflexion : analyser la situation

80 % du temps, la personne source est dans le doute !

L’identification du prochain est faite lorsque la personne ressent : «C’est une évidence, il faut aller dans cette direction !»

Note : en gouvernance partagée, tout l’art est alors de tenir compte de l’équipe et de la distribution de l’autorité au sein de l’organisation. Comme toujours en gouvernance partagée, se permettre d’influer sans outrepasser les domaines d’autorité !

Comment reconnaître la personne source ?

La personne source est celle dont la parole a « de fait » le plus de poids dans les discussions, celle vers qui on se tourne naturellement quand on exprime un doute ou un questionnement sur l’orientation du projet… et si elle part, le projet serait en danger !

Quelles sont les conditions nécessaires ?

Pour que la personne source puisse prendre sa juste place au service du projet, il faut :

  • Qu’elle soit consciente qu’elle est la source
  • Que les membres de l’organisation la reconnaissent comme telle

Les personnes sources secondaires

Dans une organisation, il y a une personne source pour toute l’organisation, mais aussi des personnes dites « sources secondaires » pour des projets spécifiques.

Par exemple : une maison d’édition a sa personne source, celle qui a fait le premier pas pour concrétiser le projet, mais il peut y avoir une source secondaire pour la section « journal nature » et une autre pour la section « livres pour enfants ».

La personne source ressent les prochains pas stratégiques pour l’ensemble de l’organisation, les sources secondaires pour leur secteur d’activité.

Départ de la personne source

De nombreuses entreprises sont tombées dans l’échec suite au départ de la personne source : l’initiatrice du projet est partie après 15 années de grandes aventures et de succès, puis un collège de direction à repris le relais mais sans que personne ne porte vraiment la flamme du projet. Petit à petit, les prochains pas stratégiques n’ont pas su être identifiés et l’organisation a fait du sur-place, jusqu’à ce qu’elle fasse faillite.

L’exemple flagrant est celui d’Apple : lorsque Steve Jobs s’est retiré, les activités se sont détériorées jusqu’à ce que la seule solution viable pour remonter la pente soit de rappeler Steve Jobs à la barre !

Dans le cas de son départ, il s’agira donc de s’assurer de transmettre la flamme, de passer le relais à une personne de confiance pour la personne source.

C’est souvent la personne source qui désignera celui ou celle qui prendra le relais, qui porte le mieux ses valeurs et l’histoire de l’entreprise.

Les ombres de la personne source

Si la personne source apporte ses valeurs, son énergie, son enthousiasme, son talent de visionnaire au projet,… elle apporte aussi ses parts d’ombre !

Se sacrifier pour les autres, une tendance au surmenage, parler par derrière, peur d’adresser les problèmes en face, mauvaise relation à l’argent, etc.

Autant de parts d’ombre que nous portons en nous, chacun selon son histoire personnelle, ses blessures passées ou ses traumatismes qui se transmettront dans toute l’organisation comme une sorte de « culture d’entreprise ».

Par exemple : la personne source qui travaille à 200 % : les membres de l’organisation voudront faire pareil par peur de ne pas être à la hauteur, et même si personne ne leur impose cela. Résultat : des départs en masse en burnout, des personnes constamment fatiguées et avec de grandes difficultés à concilier leur vie professionnelle et privée…

Conclusion

Au sein de l’Instant Z, nous avons identifié notre personne source et nous avons créé un rôle « personne source », avec une raison d’être, des attendus, des domaines d’autorité. Au début de chaque accompagnement, nous sommes attentifs à identifier si les problématiques ressenties par l’organisation ne viendraient pas directement d’un dysfonctionnement en rapport avec la personne source.

Et chez vous, qui est la personne source ? Est-elle reconnue comme telle ? Quelles sont ses parts d’ombre dont pâtissent les collaborateurs ?

Pour aller plus loin :

Cet article vous a plu?

Newsletter

Vous apprécierez alors sûrement les prochains! Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle:

Webinaire

Allez plus loin et participez au prochain webinaire d’introduction offert par l’Instant Z, en direct:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Share This