La conduite du changement en 6 étapes

par | octobre 2022 | Pratiquer la gouvernance partagée

Avez-vous déjà vécu un changement au sein de votre organisation qui a généré des peurs et des frustrations tout en étant porteur d’enthousiasme et de motivation ?

Déménagement dans de nouveaux locaux, changement d’outil informatique, transformation de la gouvernance…

…à vous de compléter la longue liste de changements qui certaines fois semblent anodins mais s’avèrent bien souvent devenir de véritables défis pour l’organisation et ses membres !

Alors comment accompagner le changement dans nos entreprises et associations ? Comment éviter de tomber dans le piège de se concentrer seulement sur l’aspect technique et d’ignorer toutes les implications engendrées au niveau humain ?

Changer, c’est rarement confortable

Changer nécessite par définition de sortir de sa zone de confort… qu’est-ce qui nous dit que l’endroit où nous souhaitons aller sera meilleur ?

Et puis, une fois qu’on a décidé de se lancer… c’est la catastrophe !! Nous traversons des périodes de doute, de perte de repères, voir même un oubli total de la raison initiale qui nous a fait nous mettre en marche…

Alors là vous y êtes… Bienvenue dans la notion de conduite du changement !

Une démarche pour changer

Pour maximiser les chances de succès du projet de changement, il s’agit de prendre en compte plusieurs éléments dès le début de la démarche. Voici une liste non exhaustive et simplifiée pour nourrir vos réflexions sur le sujet :

  1. Prendre conscience que :
    • si vous êtes ultra-motivé.e, tous vos collègues ne le sont pas forcément ! Faites l’exercice de vous projeter dans le point de vue des personnes pour mieux anticiper les craintes et les doutes
    • le changement n’est pas linéaire ! Le chemin à parcourir passera par une phase de résistance puis de désespoir avant de remonter vers un mieux être : votre objectif final. Un peu comme la courbe de deuil de Kübler-Ross..
  1. Définir le problème que vous adressez : nous aimons bien parler de la solution, ce que l’on veut atteindre… mais a-t-on pris le temps d’expliquer d’où vient le besoin de changer ? Quel est le problème que vous adressez ?
  2. Identifier qui porte la vision de cette solution et la motivation du problème à traiter ? Qui est la personne source du projet de changement ?
  3. Définir votre PITCH ! Vous proposez QUOI, à QUI, POUR QUELLE VALEUR ? Et : contrairement au STATUS QUO vous vous DIFFÉRENCIEZ comment ?
  4. Partir avec les personnes qui ont envie (les early adopters) et ne vous laissez pas plomber par les résistants (sans toutefois les ignorer pour comprendre et intégrer les blocages lorsqu’ils sont pertinents)
  5. Fonctionner par petits pas itératifs ! Quel est le prochains pas ? Puis faire le point (réunion de célébration par exemple), puis repartir pour un prochain pas, etc.

Un exemple

Nous aménageons nos bureaux pour plus d’espace et une meilleure collaboration !

  1. Super, mais… cela peut déranger des personnes qui se sentent très bien dans les locaux actuels – vont elles retrouver leur double écran dans les nouveaux bureaux ? D’autres sont en télétravail et ne se sentent pas touchées par ce changement… ne sont-elles vraiment pas concernées ou bien vont-elles prendre conscience en cours de route que si?
  2. Nos problèmes aujourd’hui : des bureaux vétustes qui doivent de toute façon être rénovés. De plus, certaines pièces sont très mal isolées du bruit pour les nombreux appels clients à passer et la cuisine n’est pas du tout chaleureuse comme salle de pause !
  3. L’équipe « RH » de l’organisation à perçu comme une belle opportunité la nécessité de rénovation du bâtiment et elle est super motivée avec plein d’idées en tête.
  4. Pitch : l’équipe RH propose à l’ensemble des collaborateurs présents dans le bâtiment une rénovation des locaux avec un aménagement des salles de réunions, de travail et de pause pour améliorer la qualité de travail dans les bureaux (insonorisation, équipement pro des salle de réunion, espaces de pause conviviaux, etc.) et faciliter ainsi une meilleure collaboration au sein des équipes. Contrairement à la situation actuelle qui ne répond pas aux normes de sécurité et dans laquelle certains collègues préfèrent être en télétravail car ils ne se sentent pas à l’aise dans nos locaux. Nous proposons de repenser nos espaces de travail pour gagner en collaboration, en créativité et en confort dans nos tâches du quotidien.
  5. Rédiger une invitation à un atelier créatif pour faire émerger ensemble les options possibles et créer différents scénarios
  6. Organiser l’atelier dans un premier temps, puis faire le point ensuite et ajuster notre feuille de route en identifiant le prochain pas.

Prendre le temps de changer

La conduite du changement implique de prendre le temps pour bien faire les choses. Ce n’est pas facile d’accepter d’aller moins vite au début pour faciliter le travail et gagner en efficacité par la suite, surtout dans une société où l’urgence et la pression du temps sont choses courantes.

Cependant, vous l’aurez compris : prendre le temps maintenant permettra d’en gagner plus tard ! Anticiper et désamorcer les résistances et frustrations, limiter le risque d’abandon du projet en cours de route ou de la perte de collaborateurs sont autant d’arguments qui nous incitent à être prudents et à se donner le temps nécessaire pour le changement.

Et chez vous, quel est LE projet en cours qui nécessiterait une attention à la conduite du changement ?

Pour aller plus loin :

 

Formations en lien

Cet article vous a plu ? Allez plus loin dans l’exploration de la gouvernance partagée !

ACCOMPAGNEMENT

Un parcours sur mesure pour guider les membres de votre organisation vers la transformation de leur gouvernance.

FORMATION DE BASE

Expérimenter les fondamentaux du pilotage d'organisations agiles et de la gouvernance partagée.

instant Z - Inspirations - gouvernance partagée

WEBINAIRE OFFERT

​​Explorez en 1h les 5 piliers de la gouvernance partagée : retour sur 7 ans d’expérience de l’instant Z.

0 commentaires