Comment prendre une décision en consensus autrement qu’en demandant “Est-ce que tout le monde est d’accord”?

C’est ce que nous allons explorer dans cet article en vous présentant notre nouvelle fiche processus: “La prise de décision par concordance”.

_ _ _

👉 Retrouvez chaque mois dans notre bulletin d’information nos  derniers articles, fiches pédagogiques ou webinaires pour mieux connaitre la gouvernance partagée et approfondir vos pratiques.

_ _ _

 

La difficulté du consensus

A l’opposé de la prise de décision individuelle, dite “autoritaire”, le terme “consensus” est souvent employé pour parler d’une prise de décision collective.

Cependant, en gouvernance partagée, nous savons qu’une décision collective peut aussi se prendre par consentement. Et nous avons un processus bien défini pour cela. Mais qu’en est-il pour le consensus?

Certaines décisions nécessitent d’aller au-delà du consentement pour s’assurer que les membres du groupe sont le plus engagés possibles. Par exemple lorsqu’il s’agit de la raison d’être de l’organisation.

En effet, choisir le consensus (tout le monde est pour) plutôt que le consentement (personne n’est contre), nous permet de pousser un pas plus loin notre prise de décision collective vers une proposition qui soit la plus proche possible de toutes les préférences personnelles des membres de l’équipe.

Mais voilà, il existe peu, voir aucun processus clairement défini pour le consensus!

Inspirés par le travail de la Gouvernance Cellulaire, nous nous sommes donc penchés sur la question et vous proposons aujourd’hui la fiche processus de la prise de décision par concordance!

 

 

Qu’est-ce que la concordance ? 🧐

Cette méthode vise à se rapprocher le plus possible du consensus

A nos yeux, le consensus pur et réussi est de l’ordre de l’impossible: avoir tous les membres de l’organisation 100% “pour” une décision est difficile parce que nous avons souvent tendance à être perfectionnistes…

Petit détour par la définition de la concordance : “fait d’avoir même disposition profonde, même nature intime, d’être en rapport d’analogie“.

En bref, après avoir travaillé sur notre proposition, la personne qui facilite demande à chaque membre du groupe:

1 > “Quel est le niveau de perfection en pourcentage qui te permettrait de te sentir complètement “pour” cette proposition?

2 > Et dans un deuxième temps : “Est-ce que tu atteins ce seuil?

 

Les 7 étapes de la prise de décision par concordance

Voici les 7 étapes pour prendre une décision par concordance (retrouvez ces étapes en détail avec une aide à la facilitation sur la fiche téléchargeable ci-dessous):

1. Présentation de la proposition par un membre du groupe (suite à un processus collectif ou une préparation individuelle)

2. Questions de clarification (pour bien comprendre la proposition)

3. Tour de réaction et de bonification (comme en consentement)

4. Tenir / modifier ou reporter la proposition initiale par la personne qui porte la proposition

5. Bonifications par consentement : chaque membre peut faire une ou plusieurs propositions d’amélioration de la proposition qui seront validées les unes après les autres par consentement.

6. Tour d’accord : lorsque plus personne n’a de proposition d’amélioration, un tour de table est fait en utilisant les 2 questions citées plus haut:

> “Quel est le niveau de perfection en pourcentage qui te permettrait de te sentir complètement “pour” cette proposition ?”
> “Est-ce que tu atteins ce seuil?”

7. Si une personne ne se sent pas complètement “pour”, retour à l’étape 5. Sinon célébration!

Ci-dessous le schéma des 7 étapes du processus :

 

Instant Z - décision par concordance - gouvernance partagée

 

Un exemple

Outre les éléments fondateurs comme la raison d’être de l’organisation, certaines “longues propositions” ayant un fort impact peuvent être décidées par concordance.

Par exemple, la fiche que vous pouvez télécharger ci-dessous a été validée par l’équipe de l’Instant Z grâce à ce processus!

Yvan a amené un premier jet de cette fiche qui a ensuite été bonifiée par toute l’équipe grâce au processus, sans pour autant se perdre dans les discussions et en s’assurant que nous étions tous et toutes pleinement engagées derrière la version finale.

Vous pouvez maintenant profiter du résultat! 👇

Cet article vous a plu?

Vous apprécierez alors sûrement les prochains: inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle et recevez les derniers articles et fiches-outils directement dans votre boîte mail!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This